Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/25aead0298a7359e58e5e7da208d1eee/cas-sommartel/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 5941
AM – Region de Taney (VS), 19 et 20 septembre 2018 | CAS Sommartel

En ces derniers jours de l’été, nous sommes huit aînés marcheurs à emboîter le pas de notre guide Gervais.

Arrivant des cantons de NE et VS, nous nous retrouvons vers 9h30 au parking du Flon s/Miex. Là nous apprenons que l’usine de Vouvry construit une nouvelle conduite forcée et que le sentier pour le lac est fermé… Bon ben…on prendra la route, pentue également mais moins charmante. Bien que nous montions à l’ombre de la forêt, le temps est lourd ! Comme des insectes, nous ressentons le besoin de muer et retirons les couches supérieures.

390 mètres plus haut, nous découvrons le lac : lui aussi a souffert de la chaleur et son niveau est vraiment bas. Nous apercevons notre gîte du soir, il nous tend les bras mais nous décidons de l’ignorer : une deuxième ascension nous attend (560m), elle doit nous mener au col des Crosses. C’est le même « chemin blanc »…d’abord abrité, il nous emmène vers les alpages ; quelques virages au soleil et le chef propose la pause pique-nique, de là nous avons une vue sur le petit col que nous franchirons demain. L’effort de la matinée a marqué les organismes et deux d’entre nous pensent qu’ils n’iront pas au sommet, nous les retrouverons au gîte du Grammont. Notre petite troupe repart vers le col en vue et, de là, la route continue à flanc de coteau ; nous avons une jolie vue sur une multitude de vallons français et apercevons Morges et le lac Léman. Finalement le sommet apparaît, ce dernier tronçon est bien raide mais il se parcourt par un sentier plus alpin et non loin d’un précipice qui donne au Grammont l’allure d’une vraie montagne. De là le panorama est magnifique et immense, il justifie la réputation du lieu et est une belle recompense à nos efforts.

Après la grimpette, la dérupe ! Les pierres roulantes requièrent toute notre attention même si nous avons été experts il y a…3, 4, 5 décennies en « rolling stones », notre agileté, depuis lors, en a pris un coup ! mais la promesse d’une belle mousse ou autre boisson gazeuse entretient notre énergie. Le beau temps a tenu, nous nous relaxons avec plaisir sur la terrasse et qui voilà ? Les deux lascars qui nous avaient abandonnés viennent nous rejoindre après avoir fait le tour du lac.

Avant le repas du soir, nous nous installons dans un dortoir propre, confortable et prenons le temps de visiter le hameau de Taney ; il nous laisse admiratifs tant les maisons qui le composent sont jolies et bien entretenues. Un très bon souper nous est servi, accompagné de bons crus valaisans, c’est le chouette moment des débats, des échanges d’idées, de recettes de cuisine…bref une jolie occasion de mieux nous connaître.

Le lendemain, bien reposés et après un petit déj copieux et varié, nous repartons en direction de La Cheseule. Le sentier forestier, orienté au nord, est étonnamment très humide, il présente des passages escarpés et glissants, chacun est bien attentif à garder son équilibre mais nous avons devant nous un chef, rassurant, qui a su prendre le pas alpin convenant à tous. C’est groupé que nous atteignons le col, BRAVO! Direction nord-est, nous pouvons entrevoir le bout du lac Léman et au sud, le sommet du Mont Blanc ! Gervais nous indique que le vallon devant nous serait la meilleure route à prendre si nous voulions atteindre les Cornettes de Bises.
Heureusement, dans la descente, le sentier est vraiment aisé, il n’a rien à voir avec celui que nous venons de gravir. Les conversations vont bon train avec des :
-Tamalou ?
-Des bobola ! (Martine dixit)

Après quelques tentatives infructueuses à la recherche d’un raccourci, nous atteignons l’auberge de Miex où des amis de Gervais nous rejoignent et, sur une terrasse ensoleillée, nous re-partageons un re-bon repas : l’occasion rêvée de re-développer nos thèmes favoris… Nous clôturons ainsi la saison estivale avec le sourire et repartons vers nos pénates en pleine forme pour attaquer l’automne. Merci à notre guide pour sa belle organisation et à tous les participants pour leur bonne humeur !

Participants : Ariane, Christiane, Martine, Denis, Georges, Marc, Philippe, l’organisateur Gervais et la rédactrice,
Marie-Claude / denisgrisel@yahoo.fr